La ruée vers l'infini
Les textes de ce livre ont été écrits au gré des impulsions du moment, des inclinaisons et des affinités. Tantôt pour décrypter ce qu'une photographie, un peintre, une ville pouvaient receler de magie et de mystère. Tantôt pour chercher une fois encore, à observer ce qui se noue à l'écart des regards et des statistiques : les sentiments, les enthousiasmes... afin de pouvoir se dire un jour : c'est ainsi que nous vivions dans les années 90, ardents de changements, anxieux d'un monde vulnérable et en miettes, où chacun se retrouve solidaire face au miroir des téléviseurs et du temps qui passe. [...]
J'ai écrit ces pages comme s'il allait de soi que les mots doivent intervenir de pair avec les bruissements qui nous cernent, certain que la parole est une offrande faite pour ajouter, en toute circonstance, une raison de plus à ne désepérer de rien.
Couverture
livre précédent Retour à la bibliographie livre suivant